Culture. « Debout l’Humanité » d’Osamu Tezuka.

Debout l’humanité est un one-shot (un manga en un volume) écrit par le dieu du manga, à savoir Osamu Tezuka (1928-1989).
C’est à lui qu’on doit après guerre de nombreux apports dans le dessin japonais moderne (découpage cinématographique par exemple) avec pas mal d’influences occidentales, notamment chez Walt Disney ou Charlie Chaplin.
Cette oeuvre ci a été dessinée entre janvier 1967 et juillet 1968 en pleine guerre du Vietnam et ça se ressent beaucoup.
Cette édition est sorti en 2011 aux éditions Flblb qui se trouvent à Poitiers.
Tezuka a connu la deuxième guerre mondiale et la destruction du Japon et son oeuvre en a été fortement marquée.

Debout l’humanité nous raconte l’histoire de Tenka Taihei, simple soldat japonais déserteur qui va devenir malgré lui dictateur-victime (ne pas se fier au pastiche de la couverture).
On le croirait tout droit sorti d’un cartoon de Tex Avery.
Il a la particularité d’avoir des spermatozoïdes qui ont deux flagelles.
Cette particularité physique est une bénédiction pour des scientifiques malintentionnés qui créent un nouvel être asexué produit à la chaîne dans des éprouvettes et vendus par des industriels à toutes les armées du monde (on retrouve les asexués aussi bien au nord qu’au sud, référence direct à la guerre du Vietnam), dans des bars à hôtesses ou des attractions façon gladiateurs 2.0 (on pense à Rollerball sorti en 1975).
Pour atténuer ce côté franchement dramatique, Tezuka manie l’humour avec brio.
Beaucoup de thèmes y sont donc abordés : eugénisme (Tezuka a fait des études de médecine et un de ses héros assez connu c’est Black Jack le médecin marron), antimilitarisme, totalitarisme, sexualité (dans un Japon qui aborde peu la question du sexe, du genre, de l’identité sexuelle) ou de racisme.
Ces thèmes sont toujours d’actualité et on pourrait faire des parallèles avec ce qui se passe aujourd’hui et ces derniers mois.
La scène de répression de la foule m’a bien entendu fait penser aux gilets jaunes…etc et à tous les soulèvement réprimés ces derniers temps de par le monde.
Le soulèvement est en marche, un vent de révolution se lève…

Alex D.

Un commentaire sur “Culture. « Debout l’Humanité » d’Osamu Tezuka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *