Mobilisation en soutien des 3 de Melle (Poitiers, le 16 juillet 2020)

La répression politique contre celles et ceux qui luttent ne s’arrête pas. L’exemple des trois enseignantEs du lycée de Melle (79) est un cas d’école. Alors que ces dernierEs se mobilisaient contre les E3C, ils et elles se sont retrouvéEs suspenduEs durant 4 mois de leur poste par le Rectorat de Poitiers. La fin de la première suspension vient d’arriver et… ce sont 4 mois supplémentaires de suspension qui viennent d’être ajoutés, alors même qu’aucune explication n’est donnée quant à cette sanction par la rectrice. Plus d’explications ici.

Il va sans dire que cette politique répressive vise à faire « exemple » . Il faut faire taire celles et ceux qui ne se résignent pas et continuent de se battre, notamment contre l’école de Blanquer, mais plus largement contre les politiques de la Macronie.

Il y a urgence à ne pas laisser passer cela et, partout où il y a de la répression, il faut créer des cadres de solidarités, les plus larges possibles, rassemblant toutes les forces militantes, y compris dans le cas des 3 de Melle, en mobilisant en dehors de l’éducation nationale.

Cette manifestation poitevine en plein mois de juillet est une réussite (quelques centaines de personnes). Mais ce sera insuffisant si l’on s’arrête là. Une délégation a bien été reçue (mais pas par la rectrice) et cela n’a pas donné de répercutions concrètes. Nous voulons l’abandon des sanctions pour les 3 de Melle, mais aussi pour touTEs les autres, victimes de l’autoritarisme d’Etat, bras armé des politiques néo-libérales, en France et presque partout en Europe, ainsi qu’aux Etat-Unis, au Brésil, et bien d’autres endroits du monde.

Vive les résistances !

Un commentaire sur “Mobilisation en soutien des 3 de Melle (Poitiers, le 16 juillet 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *