Poitiers : Après l’énorme mobilisation du 9/01, embrayer vers la reconductible !

Dès le matin dans la Vienne ce sont 2000 manifestant.e.s qui se sont rassemblé.e.s à Châtellerault et une centaine à Montmorillon. A Poitiers, l’après-midi, près de 10.000 personnes ont battu la pavé entre le campus et les 3 cités. Ces chiffres montrent une fois de plus que la mobilisation ne faiblit pas malgré la durée (plus d’un mois). Mais ces grosses journées de mobilisations ne seront pas suffisantes pour gagner : il nous faut construire la grève générale reconductible.

Mais, mis à part à la SCNF, et localement chez les Territoriaux et dans les secteurs de l’énergie, cette grève n’existe pas. C’est pourtant le seul moyen de gagner. Pas via des grèves reconductibles minoritaires : mais en organisant des assemblées générales sur les lieux de travail et d’études, chaque jours, et en faisant voter la grève. C’est au contact des salarié.e.s et des jeunes, par la discussion, que nous devons les convaincre d’entrer dans la lutte et la grève. N’hésitez pas à participer aux différentes caisses de grève existantes.

Pour ce qui est du NPA, nous étions présent.e.s dans le cortège (en grève!) pour défendre l’élargissement du mouvement ET la radicalisation. Nous y avons distribué le tract ci-dessous.

Le gouvernement Macron joue gros : en cas de défaite sur sa réforme, c’est à une crise politique majeure qu’il devra faire face. Car une victoire pour notre camp social c’est autant de motivation pour d’autres combats, d’autres conquêtes, non plus seulement pour éviter le pire mais pour gagner le meilleur !

Dès ce soir, partout où nous sommes, étudiant.e.s, salarié.e.s, précaires et chômeurs/ses, retraité.e.s, nous devons discuter en AG de reconduire la grève. Les cheminot.e.s, après plus d’un mois de grève, ne pourront pas attendre éternellement les autres. Une AG interprofessionnelle a rassemblé 250 personnes à la fin de la manifestation. Maintenant, il est temps d’y aller. Tou.te.s ensemble, tou.te.s ensemble, GREVE GENERALE ! Prochains rendez-vous : vendredi 10/01 à 17h devant la mairie et samedi 11/01 à 14h au Stade de la Madeleine à Poitiers.

NB : afin de porter une liste anticapitaliste et révolutionnaire aux élections municipales à Poitiers, il nous manque encore une dizaine de candidat.e.s. Nous avons besoin de vous ! Etre sur la liste n’engage pas à adhérer au NPA. C’est un moyen de nous aider à faire vivre nos idées. Contactez-nous vite pour une liste des luttes aux municipales de Poitiers : contact@poitiersanticapitaliste.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *