Pénétrante à Poitiers : vive la vélorution, mais vraiment !

Un article de la Nouvelle République donne la parole à deux militants cyclistes sur la question de la voie pour vélos ouverte sur la pénétrante.

Vous pouvez le lire ICI.

CertainEs de nos militantEs ont aussi testé.

Pour nous, il est clair que cette nouvelle piste est plutôt une bonne chose pour les cyclistes. A condition d’être vigilant, la possibilité de joindre le quartier de Beaulieu (et dans une certaine mesure le CHU) à vélo est louable.

Néanmoins, pour les automobilistes, le changement est brutal. En effet, sans information réelle, l’accumulation de stops au niveau des sorties et des entrées, ainsi que la limitation de vitesse, ne sont pas toujours compris. Aussi, pour les habitués « d’avant », il faut faire très attention.

Enfin, rappelons que cette idée vient de la majorité sortante (PS) qui, en voulant s’offrir un costume vert durant les municipales (à 400.000€ quand même), a décidé de cette piste cyclable « symbolique », et pas franchement bien faite.

Pour les anticapitalistes que nous sommes, aucune politique écologiste n’est possible sans la lier aux questions sociales. C’est pourquoi il faut développer les pistes cyclables et le vélo (garages à vélo publics et sûrs, vélos en libre service), mais aussi le réseau de bus et rendre le service gratuit.

Dans le même temps, il est indispensable de penser une autre société où l’aliénation perd du terrain : baisser le temps de travail pour gagner du temps libre et donc faire plus de vélo, de marche, est un objectif minimal.

Même le vélo est imbriqué à un projet révolutionnaire et écosocialiste, si l’on prend cela dans une vision globale, et qu’on ne se limite pas à mettre des pistes de vélos pour faire « écolo », tout en continuant les pires politiques polluantes et d’exploitation à côté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *