Contre la répression de la lutte anti-bassines !

Nous avons appris en milieu de semaine que le porte-parole du collectif « Bassines, non merci ! » des Deux-Sèvres, Julien Le Guet, ainsi que deux autres militants, ont été mis en garde à vue. Ils ont depuis été relâchés.

Le NPA apporte son soutien à ces militants et condamne cet acte policier et politique.

Les militantEs des collectifs s’opposent depuis des mois, des années pour certainEs, à des projets qui mettent en péril l’environnement de nos territoires. Les bassines se font au détriment d’une agriculture paysanne et biologique, et du bien être des populations. Cette lutte n’oppose pas des « écolos-bobos » à des ruraux : elle est plutôt l’opposition entre deux visions du monde, l’une basée sur la destruction de l’environnement pour des enjeux financiers, l’autre basée sur le respect du vivant et le partage.

C’est pourquoi nous dénonçons l’intimidation contre les mouvements de lutte et la criminalisation des mouvements sociaux en général.

Aucune poursuite contre aucune action militante n’est acceptable ! Rappelons notre opposition aux projets de mega-bassines et notre solidarité avec les militants fliqués en manifestant le 6 novembre à Mauzé-sur-le-Mignon.

Un commentaire sur “Contre la répression de la lutte anti-bassines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.