Municipales à Poitiers. Rassembler la gauche radicale sur des mesures éco-socialistes et anti-capitalistes

Dans un communiqué daté du 27 juin, le groupe local EELV Poitiers invite à la clarification pour les prochaines municipales. EELV rappelle que le groupe « Osons Poitiers » de 2014 comportait 4 organisations (EELV, PG, Ensemble et NPA), alors que « Osons 2020 » n’en compte plus que 2 (PG et Ensemble). EELV a fait le choix de s’investir dans « Poitiers Collectif ».

Pour le NPA, nous préférons discuter du fond, car nous ne nous satisfaisons pas de la dispersion des listes de gauche. Ni « Osons Poitiers », ni « Poitiers Collectif », ni le NPA, n’ont le monopole de la gauche ou de l’engagement citoyen. Aucun de ces groupes ne peut donc prétendre à rassembler, seul, l’ensemble des réalités idéologiques ou pratiques de la gauche radicale. C’est pourquoi, notamment, nous avons fait le choix de ne pas nous engager dans l’une de ces initiatives. Chacunes d’elles représentent des courants politiques de la gauche mais pas un rassemblement unitaire de différentes traditions militantes, clair sur le programme et réellement démocratique, permettant justement à tous les courants de s’exprimer et de vivre en tant que tels. Actuellement, nous ne nous sentons pas représentés, alors que notre courant existe à Poitiers (groupe de militant.e.s reconnu.e.s, des élues depuis 2008). D’où notre initiative de faire une campagne politique sur la base d’un programme anticapitaliste et écosocialiste. 

Comme nous l’avons déjà dit, nous proposons à l’ensemble de la gauche radicale de se rassembler : ce pour les prochaines élections municipales, mais surtout pour préparer toutes les luttes à venir (comme celle contre la privatisation des aéroports de Paris, ou pour l’accueil des migrants). 

Personne ne peut prétendre rassembler « les citoyens » ou « les écologistes » ou « la gauche » sous sa seule bannière. Le rassemblement implique forcément un nouveau cadre pluraliste, qui laisser la place aux organisations politiques et aux citoyen.ne.s, dans le respect et l’écoute de toutes et tous.

Nous continuons de porter sur la place publique nos propositions pour ce rassemblement : 

  1. Transports en commun publics et gratuits sur Grand Poitiers, contre le réchauffement climatique, pour la justice sociale, pour le droit au déplacement, construire un Poitiers écosocialiste
  2. Lutte contre la précarité (titularisation des salarié.e.s de la municipalité, droit au logement, développement des services publics…)
  3. Politique d’accueil des migrant.e.s digne de ce nom (accueil et accompagnement, réquisition des logements vides..)
  4. Lutte contre les politiques d’austérités imposées par le gouvernement (coupes budgétaires aux collectivités locales, casse des services publics nationaux…)
  5. Pour une ville féministe (rebaptiser les rues, centre d’accueil des femmes victimes de violences…)
  6. Contre la ville sécuritaire, pour une ville des libertés publiques et individuelles (suppression de la vidéosurveillance, dissolution de la police municipale, développement des salles publiques à disposition des poitevin.e.s…)
  7. Démocratie et rôle de l’élu (révocabilité, RIC local, relais des luttes…)

L’ensemble de notre programme sera bientôt disponible, comme une invitation au débat politique et pas comme un appel au ralliement. 

Le NPA militera dans les prochains mois pour l’unité de la gauche radicale sur des bases écosocialistes et anticapitalistes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s